Blog

La Banque de Tunisie lance «BTNET BUSINESS PLUS», sa nouvelle solution 100% digitale dédiée aux entreprises

La Banque de Tunisie lance BTNET BUSINESS PLUS, sa nouvelle solution 100% digitale dédiée aux entreprises Grâce à sa stratégie de développement et à son positionnement innovateur, la Banque de Tunisie continue sur sa lancée de consolidation stratégique dans le domaine du digital, dont elle est pionnière depuis 1998, en élargissant ses offres de services digitaux. Afin d’offrir aux entreprises des solutions digitales regroupant plusieurs services de banque à distance en vue de mieux répondre à leurs besoins, la Banque de Tunisie lance BTNET BUSINESS PLUS, une nouvelle solution 100%…

Ridha Bergaoui: Le sucre, une substance problématique et addictive

En Tunisie la dernière pénurie de sucre représente pour le citoyen un véritable casse-tête. Dans les magasins, les consommateurs cherchent en vain le sucre. Des foules et de longues  files d’attente se forment chaque fois à l’annonce de l’arrivé de cette précieuse marchandise. Depuis quelques jours, une vidéo tournée dans une grande surface, circule massivement sur les réseaux sociaux, montrant, dans une ambiance électrique, une foule hystérique de citoyens qui se bousculent et se bagarrent pour s’arracher un petit sac de sucre. Une image sur réaliste qui montre d’une part…

À propos du livre de Saber Mansouri – Un printemps sans le peuple: Prélude à la déconstruction de «la révolution tunisienne»

Par Mohamed Kerrou – Le livre tout récemment paru de Saber Mansouri est remarquable à plus d’un titre: la méthode, l’argumentation et le style d’écriture. Il apporte de l’air frais et engage la lecture des évènements et des faits dans de nouvelles perspectives de recherche, de réflexion et de débat. Bref, nous sommes en présence d’un essai inédit dans le domaine touffu et balbutiant de l’étude des «révolutions arabes» ayant pris forme en 2010-2011. C’est en historien de l’Antiquité, disciple de Pierre Vidal-Naquet–l’éminent spécialiste de la Grèce ancienne–, qu’il aborde…

En guise de message d’adieu, l’ambassadeur d’Italie Lorenzo Fanara : la Tunisie et Rome Expo 2030

L’ambassadeur d’Italie à Tunis, Lorezno Fanara rejoindra dès le début de la semaine prochaine son nouveau poste à Abu Dhabi. Très attaché à la Tunisie où il a servi avec beaucoup d’enthousiasme et de conviction, partout présent aux différentes manifestations, investi sur divers projets de coopération bilatérale, il nous livre en guise de message d’adieu un appel pour relever un nouveau défi: tant d’opportunités à tirer de voir l’Exposition universelle de 2030 se tenir à Rome. Bon vent, Ambassadeur Fanara, aux Emirats arabes unis, merci pour votre contribution à la…

Slaheddine Belaïd: Hommage à Mohamed Ali Bouleymane

Il y a un an, le 4 octobre 2021, nous quittait, en toute discrétion, Mohamed Ali Bouleymane ancien Maire de Tunis et ancien Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Equipement et de l’Habitat. Diplômé de HEC Paris, Mohamed Ali Bouleymane a d’abord occupé des postes de premier responsable dans nombre d’établissements publics dont l’Office National du Tourisme, la Société Italo-tunisienne d’Exploitation Pétrolière et le Groupe Chimique Tunisien. Mais sa vocation profonde, celle pour laquelle il se sentait le plus motivé, était de servir sa ville natale, Tunis ; il en…

Il y a 60 ans, «le printemps silencieux» dénonçait l’«âge du poison» des pesticides chimiques

Par Mohamed Larbi Bouguerra «C’est un livre sur la guerre de l’homme contre la nature. Et comme l’homme fait partie de la nature, c’est fatalement un livre sur la guerre de l’homme contre lui-même.» Rachel Carson (1907-1964) «Silent Spring» ou «Le Printemps Silencieux», le livre de Rachel Carson (1907-1964), qui est devenu le bréviaire du mouvement environnemental moderne, a paru le 27 septembre 1962. Il est devenu immédiatement un best-seller révolutionnaire et a exposé la question environnementale à un large public. Carson- spécialiste de biologie marine- y avertissait contre les…

Tunisie – Wallonie-Bruxelles: 40 ans de coopération

Célébrant les Fêtes de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le délégué général Wallonie-Bruxelles en Tunisie, Christian Saelens, a rappelé que l’année 2022 est «pour Wallonie-Bruxelles l’anniversaire de leurs 40 ans de diplomatie dans le monde et autant d’années de coopération avec la Tunisie.» Il a saisi cette occasion pour dresser le bilan de 40 ans de coopération bilatérales. «Elles poursuivent aussi aujourd’hui, a-t-il ajouté, dans certains domaines, des politiques de coopération de la Belgique fédérale, lancées jadis, comme c’est notamment le cas avec les programmes de bourses d’études.…

Vient de paraître: Chedli Kallala, compagnon de lutte de Bourguiba

Qu’est-ce qui pouvait inciter un jeune homme, issu d’une famille modeste, dans ce qui était alors un petit patelin du Sahel, à se consacrer à la lutte contre l’occupation ? De tous les compagnons de lutte de Bourguiba, Chedli Kallala aura été à la fois l’un des plus proches, mais aussi des moins connus. Alors que la Tunisie célèbre le 5 octobre prochain, le 60ème anniversaire de sa disparition, en 1962, un ouvrage de haute facture restitue le parcours d’un illustre patriote. Engagé au sein du mouvement national, il endurera…

Oui, le rôle des médias est aussi d’éduquer !

Trois fonctions essentielles sont attribuées à la presse écrite depuis l’aube des temps et, partant, pour les autres médias : informer, éduquer et divertir. Ce triangle d’or constitue le paradigme de cette noble mission, au-delà de toutes les considérations économiques de rentabilité. Informer, c’est non-seulement alerter, mais aussi renseigner, expliquer, mettre en perspectives. Alors que tout se brouille, dans une confusion des frontières entre les réseaux sociaux et les médias professionnels, les marques de presse deviennent label de confiance et de crédibilité. Eduquer, c’est dispenser savoirs et connaissances. Dans un…

Mongi Mokadem: Pourquoi l’implication des économistes tunisiens dans la société est-elle faible?

Depuis la révolution de 2011, les économistes tunisiens n’ont pas cessé d’être interpellés sur les questions suscitées par une révolution à contenu économique et social. Ces questions portent principalement sur: • L’essoufflement du modèle économique en vigueur, • Le modèle alternatif et les réformes à entreprendre, • Les débats sur la loi de finances à la fin de chaque année. Les économistes tunisiens n’ont participé au débat public que de manière limitée et n’étaient pas en mesure de donner les réponses adéquates. La question qui se pose: Pourquoi les économistes…